Comment ne plus avoir peur de prendre des risques

Prendre des risques

L’ancien président américain Franklin D. Roosevelt a déclaré un jour dans un discours : « Nous n’avons rien à craindre d’autre que la peur elle-même. » Si l’on prend cette déclaration au pied de la lettre, elle n’a pas vraiment de sens car on ne peut pas vraiment avoir peur de la peur.

 

Ce que Roosevelt essayait de dire, c’est que la peur est une émotion paralysante qui peut empêcher les nations et les personnes d’atteindre la grandeur. En ce sens, ses conséquences peuvent être terrifiantes.

 

Comment de ne plus avoir peur ?

La peur est une émotion forte, une réaction instinctive dont nous sommes dotés et qui est très importante pour notre survie. C’est également un instinct primitif que l’on retrouve chez les animaux.

Cependant, plutôt que de nous aider à survivre dans le monde moderne, plusieurs de nos peurs entravent notre capacité à mener la meilleure vie possible

 

Je ne cherche en aucun cas à minimiser ou à déprécier vos peurs. Vos craintes sont tout à fait valables. En fait, certaines actions devraient être tempérées par un peu de crainte et de prudence.

Mais certaines peurs peuvent prendre des proportions démesurées et prendre le contrôle de votre vie. Dans ce cas, vous devez faire attention.

 

La peur du risque notamment peut vous faire passer à côté d’opportunités incroyables qui pourraient changer votre vie. La laisser vous peur vous contrôler peut ainsi être la raison pour laquelle vous vous sentez étouffé, perdu et démotivé.

 

Voici ce qu’est la peur du risque réellement et comment le surmonter.

La peur du risque :

Le risque est lié à la perception d’une perte résultant d’une action. Souvent, il y a aussi un gain potentiel, mais nous avons tendance à amplifier les pertes et à minimiser les gains. La peur de prendre des risques est une peur primitive très forte liée à notre instinct de survie.

 

Cette peur qui reste très forte en nous est la première émotion qui nous envahit lorsque nous pensons à entreprendre une action importante.


Comment elle vous retient

Supposons que vous envisagez démarrer un business sur internet.

Vous avez une idée géniale pour un produit ou un service utile qui va apporter beaucoup de valeur ajoutée. Il y a un public pour ce produit ou service et votre étude de marché initiale vous indique qu’il y aura une demande. Vous êtes ainsi très enthousiaste.

 

Puis, la peur du risque fait son apparition et votre esprit commence à vous bombarder de « et si ?« .

Et si l’idée n’était pas si bonne après tout ?

Et si vous contractez un prêt et que vous ne pouvez pas le rembourser ?

Et si le produit ou le service ne se vend pas ?

Et si le marché s’effondre ?

Et s’il y avait une guerre nucléaire et que vous perdiez tout ?

 

Les questions « et si » se transforment généralement en scénarios pessimistes jusqu’à ce que la peur vous paralyse et vous pousse à l’inaction.

De façon réaliste, s’il y a une guerre nucléaire, tout le monde sera en faillite, n’est-ce pas ? C’est ainsi que le concept de risque peut vraiment jouer sur votre peur de perdre.

 

Votre peur finit par vous empêcher de faire quelque chose qui pourrait vous apporter de réels bénéfices. Vous abandonnez donc l’idée et décidez de rester dans un emploi que vous détestez et qui étouffe votre potentiel et votre ambition.

 

Ensuite vous vous convainquez qu’il est plus sûr d’être malheureux que d’échouer lamentablement !

 

Maintenant, considérez l’alternative : et si vous évaluez de façon réaliste les risques encourus, si vous les planifiez et si vous créez votre propre entreprise.

Imaginez embarquer dans un voyage passionnant en devenant votre propre patron, en prenant le contrôle de votre vie et en développant une entreprise très prospère. Ce n’est qu’un exemple de la façon dont la peur du risque peut vous empêcher de réaliser de grandes choses.

Comment apprendre à prendre des risques

Voici quelques étapes simples qui vous permettront de surmonter la peur de prendre des risques :

 

Évaluez les risques.

Identifiez le résultat que vous souhaitez obtenir.

Reprenons l’exemple de la création de votre propre entreprise. Évaluez de manière réaliste et honnête les risques liés à ce résultat.

 

Dans ce cas, il pourrait s’agir de l’utilisation de vos économies comme capital, de la souscription d’un prêt et de la modification des taux d’intérêt ou des responsabilités ou risques liés à votre produit. J’inclurais également le risque de ne tirer aucun revenu de l’entreprise pendant quelques mois, jusqu’à ce qu’elle soit opérationnelle.

 

Mettez en balance le résultat souhaité (création d’une entreprise prospère sur internet) et les risques encourus et évaluez honnêtement la possibilité que ces risques se concrétisent. Vous constaterez très probablement que le résultat ou l’objectif vaut les risques encourus.

 

L’évaluation des risques possibles et leur mise en perspective vous montrent généralement qu’ils ne sont pas aussi graves que vous l’aviez imaginé. Qu’ils ne risquent pas de se produire ou que, s’ils se produisent, ils peuvent être gérés.

 

Planifiez les risques

Une fois que vous avez identifié tous les risques possibles, créez un plan de gestion des risques pour chacun d’entre eux. Cela vous apportera une grande tranquillité d’esprit et une grande confiance, car vous êtes mentalement préparé et vos arrières sont couverts.

 

Le fait d’avoir un plan de gestion des risques ou un plan B vous donnera les outils nécessaires pour prendre immédiatement des mesures afin d’atténuer ou d’éliminer les risques avec le moins de pertes possibles.

Souvent, les risques imaginés ne se concrétisent jamais, mais avoir un plan B est l’un des moyens les plus efficaces de vaincre votre peur du risque.

 

Fixez des objectifs clairs

Définissez toujours clairement votre ou vos objectifs et tenez compte des risques potentiels. Incluez dans les sous-objectifs les mesures que vous devez prendre pour éviter les risques.

 

Votre carte d’objectifs doit comporter des points de repère ou des délais au cours desquels vous vous arrêtez et évaluez vos progrès. Cela permet de s’assurer que tout est sur la bonne voie et d’apporter des modifications si quelque chose semble se diriger vers un risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *