Apprendre dire Non et fixer des limites

Comment apprendre à dire non

L’autodiscipline vous permet de poursuivre vos objectifs sans être la proie de diverses distractions et tentations qui vous empêcheront de les atteindre. Et vous pouvez y parvenir en fixant des limites et en apprenant à dire « non » lorsque l’occasion s’y prête.

 

Dire « oui » peut être la chose polie à faire, mais si cela nuit à votre réussite, alors dire « non » est la meilleure chose à faire pour vous.

 

Nous aimerions dire « oui » tout le temps aux personnes qui ont besoin de nous, aux personnes qui veulent que nous fassions quelque chose pour elles. Parfois, nous avons l’impression d’être exploités, mais nous faisons généralement abstraction de ces sentiments, car nous voulons faire plaisir aux gens et détestons les décevoir.

 

Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui comptent beaucoup pour nous, comme la famille et les amis, et pour les personnes que nous admirons, comme les mentors et les membres respectés de la communauté.

Apprendre à dire Non et se fixer des limites pour soi-même

Les limites vous protègent de ceux qui profiteraient de vous et de votre temps.

Elles vous permettent de définir votre espace. Et elles permettent aux autres de savoir ce qui est le plus important pour vous et comment vous traiter.


Lorsque vous fixez des limites, vous devez savoir quelles sont vos valeurs et vos limites, ce que vous aimez et n’aimez pas, et ce sur quoi vous êtes prêt à faire des compromis. Ensuite vous devez les respecter, mais en même temps être prêt à faire des compromis, surtout si cela vous permet d’atteindre vos objectifs plus rapidement.

  • Mettre en place des limites vous permet d’être honnête et réel avec vous-même.

Quand vous connaissez vos limites, vous savez quand dire « oui » et quand dire « non ». Mais si vous n’en avez pas, vous finirez par dire « oui » tout le temps.

Il n’y a rien de mal à dire « oui » et à aider les autres, mais si vous sacrifiez trop de vous-même et de votre temps, il ne vous reste plus rien pour vous.


En effet certaines personnes aiment profiter des autres qu’elles perçoivent comme faibles, car cela leur permet de se sentir mieux dans leur peau. Et si vous continuez à dire « oui », même lorsque vous voulez en fait dire « non », ces personnes vont continuer à vous demander jusqu’à ce que vous fixiez enfin des limites et appreniez à dire « non ».

Comment apprendre à dire non et fixer des limites

Dire « non » est un raccourci vers votre succès

Chaque fois que vous dites « oui » à quelque chose qui vous dissuade ou vous distrait de votre objectif, vous ne faites que rallonger votre parcours vers le succès. Notez donc que si vous voulez atteindre vos objectifs ou vos rêves en un minimum de temps, vous devez apprendre à dire « non ».

 

  • Comment dire non gentiment :

Si vous n’êtes pas une personne trop réservée et que ça ne vous dérange pas de partager vos objectifs à long terme avec d’autres personnes, vous pouvez essayer de mentionner vos objectifs en guise d’avertissement juste avant de dire « non » à ce qu’ils vous tentent.

 

Par exemple, supposons que quelqu’un vous invite à sortir pour faire la fête et boire, et que vous savez que perdre votre temps dans des activités frivoles de ce genre ne vous aidera pas vraiment à atteindre vos objectifs.

Dans ce cas dites simplement à votre ami quelque chose comme « Désolé, non, je suis occupé ce soir« .

 

Si vous pensez que dire à votre ami la véritable raison de votre rejet l’insultera ou le blessera, alors dites simplement autre chose et rejetez gentiment (certaines personnes peuvent être sensibles au rejet).

 

  • Fixez vos limites en douceur

Rejeter des personnes n’est pas facile. Parfois, vous pouvez même finir par débattre avec quelqu’un parce qu’il n’accepte pas votre rejet et qu’il n’écoute pas vos raisons de dire « non ».

 

La plupart d’entre nous avons probablement quelques amis dominateurs, qui pensent avoir toujours raison et refusent d’écouter les arguments opposés.
Il peut être difficile de leur faire accepter votre refus, mais si cela vous rapproche de vos objectifs à long terme, alors n’hésitez pas à dire « non ».

 

Renforcer votre détermination à dire « non » et à tenir bon vous aide à améliorer votre autodiscipline et votre maîtrise de soi. Il s’agit donc d’une situation gagnant-gagnant pour vous.

 

Dire « non » est difficile si vous n’avez pas l’habitude de le faire. Mais une fois que vous commencez à fixer des limites et à faire savoir aux autres quelles sont ces limites, il devient de plus en plus facile de dire « non ».

S’ils « dépassent » vos limites, vous avez parfaitement le droit de les gronder. Ils n’aimeront peut-être pas ça, mais ils comprendront.

Si ce n’est pas le cas, demandez-leur comment ils réagiraient si vous empiétiez sur leurs limites !

Apprendre à dire non

Faites passer votre personne avant les autres

Il est normal de se sentir coupable lorsque vous décevez les autres. Mais il faut être fort et ferme quand on rejette quelqu’un.

 

En effet, si ces derniers sentent que votre détermination faiblit, ils vous demanderont encore et encore jusqu’à ce que vous cédiez. Et en vous laissant aller à leur harcèlement, vous vous décevrez vous-même.

Vous transférez essentiellement la déception d’eux à vous. Et vous ne voulez pas faire cela, car ce n’est pas sain.

 

  • Apprendre à dire non vous aidera à vous affirmer :

Il est malsain de dire « oui » quand on meurt d’envie de dire « non » à l’intérieur. Ce n’est jamais une bonne idée d’accepter quelque chose qui va à l’encontre de vos croyances et de vos principes.

 

Si vous ne vous engagez pas à faire quelque chose de tout cœur, vos performances en pâtiront. Vous ne fournirez pas ce que l’on attend de vous.

Vous finirez par vous décevoir et décevoir la personne qui vous a fait dire « oui » contre votre gré.

 

En mettant en place des limites, vous ferez passer vos besoins et vous-même avant les autres. Se placer au-dessus des autres est un aspect important de l’autodiscipline.

Alors si vous accordez de l’importance à votre personne et à votre temps, vous devez apprendre à dire « non ». Vous devez accepter que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et vous devez croire que vous n’êtes pas une mauvaise personne simplement parce que vous avez rejeté quelqu’un.

 

Dans le processus de développement de l’autodiscipline et de réalisation de vos objectifs, vous devrez dire non bien plus souvent que vous ne le souhaitez.

Il n’y a aucun moyen de contourner ce fait, donc plus tôt vous accepterez de rejeter des gens, plus vite vous grandirez et plus vous serez discipliné.

 

Rappelez-vous que le rejet n’a pas besoin d’être dur et grossier.

En fait, un rejet exprimé avec gentillesse et douceur peut déboucher sur de bien meilleures relations avec les personnes que vous avez rejetées.

 

Je vous souhaite très bonne chance.

1 commentaire pour “Apprendre dire Non et fixer des limites”

  1. Retour de ping : Dire Non : Les 10 meilleures façons de dire Non - Zone de Connaissance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *